[Critique] Dark Shadows

Bon ben… la critique sur Avengers attendra encore un peu. C’est vraiment pas facile de la faire et pourtant je suis allé le voir 2 fois déjà. Ouep, c’est un truc de malade ! Et comme les critiques de ce chef-d’oeuvre “comicsien” ne manquent pas sur le web, je n’écrirai qu’un petit avis pour vous inciter à aller le voir. Enfin bref, j’en dis déjà trop. Encore un peu de patience donc…

Mais cela ne m’empêche pas d’aller voir d’autres films et de te dire ce que j’en ai pensé. Je voulais aller voir La Cabane dans les Bois mais le film ne passait qu’en soirée et moi j’y suis allé l’après-midi. Je devais donc faire un choix et celui-ci s’est porté sur Dark Shadows du génialissime génie, j’ai nommé, Tim Burton.

Synopsis :

En 1752, Joshua et Naomi Collins quittent Liverpool, en Angleterre, pour prendre la mer avec leur jeune fils Barnabas, et commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas a le monde à ses pieds, ou du moins la ville de Collinsport, dans le Maine. Riche et puissant, c’est un séducteur invétéré… jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angelique Bouchard. C’est une sorcière, dans tous les sens du terme, qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant. Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé…

Comme il est dit dans la synopsis, nous suivons ici les (més)aventures de Barnabas Collins (Johnny Depp) qui se retrouve maudit et transformé en vampire par une sorcière (Eva Green) pour endurer éternellement la souffrance que fut la mort de sa bien-aimée.

Pour moi, le film était vraiment pas mal. Je ne dirai pas que c’est un chef-d’oeuvre de Tim Burton car je n’ai pas retrouvé sa « magie » partout. Mais j’ai passé un bon moment. C’est une comédie dramatique qu’on pourrait qualifier de comédie tout court tellement on rigole. Le jeu des acteurs est vraiment bon. J’ai retrouvé le Johnny Depp de Tim Burton, à la fois sombre (comme dans Sweeney Todd) et drôle comme dans… Pirates des Caraïbes. Bah oui, pas facile de lui trouver un rôle vraiment marrant dans sa filmographie burtonienne (ndlr : à part dans Alice au Pays des Merveilles mais là il est carrément cinglé ^^).

Mais celle qui m’a le plus impressionné c’est la belle Eva Green, que l’on a pas l’habitude de voir dans ce genre de rôle. Et je dois dire que ça lui va plutôt bien. Elle joue son rôle de sorcière sexy en manque de s… à merveille.😀 C’était pour moi la grosse surprise de ce film. Qui sait ? Ce sera peut-être elle la nouvelle icône de Tim Burton ! En tout cas, moi je signerai tout de suite.

L’autre actrice qui m’a aussi beaucoup plu c’est Chloe Moretz, que l’on a pu voir interprété Hit Girl dans le film Kick-Ass. Même si on ne la voit pas longtemps à l’écran, elle est parfaite dans le rôle de l’adolescente rebelle qui n’en fait qu’à sa tête.🙂

L’histoire est vraiment bien ficelée et on s’amuse bien en voyant arriver le vampire Barnabas 200 ans plus tard dans une ville dont règne une ambiance disco et hippie pour redorer le blason de sa noble famille.

Il ne faut pas nécessairement être fan du grand Tim Burton pour aller voir ce film. Mais il reste une bonne comédie à aller voir en famille ou entre amis.😉

Ma note : 7/10

Bande-annonce :

Une réflexion sur “[Critique] Dark Shadows

  1. Pingback: [Concours] Dark Shadows : un combo Blu-ray du film à gagner ! « Rookieweb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s