Visite au Musée de la Photographie

Ce mardi 13 mars 2012, dans le cadre des stages en milieu socio-professionnel, mes compagnons de 1ère Écriture Multimédia et moi nous sommes rendu au Musée de la Photographie à Charleroi (province du Hainaut, Belgique) qui est le plus grand musée d’Europe dans sa catégorie (sympa pour nous, petits belges que nous sommes).🙂

La visite débutait à 13h30. Nous avons été séparés en deux groupes. L’un a commencé par une petite visite du musée et l’autre (dont moi) a commencé par L’EXPÉRIENCE ! :O

Alors c’est quoi cette expérience ?

Eh bien on a simplement… fait des photos ! Oui mais pas n’importe comment… et pas avec n’importe quoi (ou pas).

Pour ce faire, nous avons utilisé un sténopé. Un quoi ?

Un STÉNOPÉ ! C’est une « boîte » percé d’un petit trou qui lui sert à capturer la lumière pour en faire une photo. Il a fallu ouvrir la boîte, y placer une petite feuille de papier brillant (de la taille d’une photo classique) à l’intérieur et tout ça dans le noir complet (il y avait juste 3 ou 4 petites ampoules rouges pour nous aider à y voir un peu mieux). Mais comme mon deuxième nom c’est Riddick, aucun problème à ce niveau là !😛

Après plusieurs essais et beaucoup de temps, voici à quoi on ressemble sur papier après 4 minutes de pose immobile…

Ensuite, retour dans la « chambre noire » pour développer la photo. Pour cela, il fallait la tremper dans 4 bains différents (dans l’ordre) : le révélateur, le bain d’arrêt (eau), le fixateur, le lavage (eau).

Après, on essuie la photo avec une peau de chamois et on la fait sécher sur un radiateur. Seulement, cette photo n’est en fait qu’un négatif. C’est à partir de celle-ci qu’on va faire le positif.

Comment ? Avec cet engin bizarre qui ressemble à un microscope géant et dont j’ai oublié le nom…

Il faut placer le négatif contre une autre feuille de papier brillant, le plaquer dans l’engin bizarre qui ressemble à un microscope géant avec une plaque de verre et appuyer deux fois sur un bouton qui va faire envoyer une forte lumière sur la photo (et tout ça encore dans le noir car si le papier absorbe la lumière, c’est cuit). Ensuite, on prend la feuille de papier brillant qu’on avait placé contre le négatif. On la trempe respectivement dans les 4 bains différents, exactement comme expliqué un peu plus haut, on l’essuie et on la fait sécher.

Enfin, on obtient une photo suivant le principe de la photographie argentique !🙂

Eh voilà, c’en est fini pour la description de l’expérience. Excuse-moi si ce n’est pas très clair mais… ce n’est pas facile à expliquer.

Après tout ça, les groupes ont changés de guide. Place à la visite guidée du musée !

Le musée est découpé en plusieurs ailes portant chacune sur un thème bien spécifique comme par exemple : le communisme, la crise économique, l’architecture, le corps humain, les portraits, etc.

Voici toutes les photos que j’ai prises lors de cette journée et celles issues de différentes salles du musée…

Album Flickr – Musée de la Photographie

Voici une vidéo de présentation :

Et voilà où se trouve le Musée de la Photographie de Charleroi.😉

À bientôt pour une nouvelle visite !

4 réflexions sur “Visite au Musée de la Photographie

  1. Salut! L’engin bizarre qui ressemble a un microscope, ça s’appelle un agrandisseur, et comme son nom l’indique, à la base il sert à agrandir les négatifs pour les faire en positif😉

    Si non , très bon article , courage pour le reste !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s